La red-back et l’awesome

(ou délit de faciès)

A feu notre visiteuse de Bicheno

Dans un bosquet, par un lourd temps d’été,
La red-bakc et l’awesome argumentaient
« Toi, l’awesome ! avec ta tête montrueuse ! »
« je suis peut-être laide, mais je ne suis pas une tueuse »
« Mais ma chère, l’homme n’en a que faire de l’âme
C’est par votre allure qu’il juge, madame »
Que neni, l’awesome alla chercher abri chez l’homme
Quand il l’a découvrit, quel effroi pour l’homme
Une bête grosse et affreuse ne peut être que danger
Il n’eut que faire de ses amabilités
Et avec un gros gourdin, sur le sol, l’aplatit
La red-back toute petite et jolie
Arriva vers l’homme confiant
Et d’un coup d’eperon rendu l’homme mourant.

© 2012/2014 --- Ju, Béné, Kiara & Mal --- www.lespedalesdouces.fr
dernière version 13/01/2014
Voyage d’une famille dans le monde