Nouvelle Zélande


Mercredi 15 mai Wairata → lac Waikaremoana
Les gorges, remplies de sapins, s’ouvrent des collines vertes dégarnies. Les rapaces se régalent des carcasses d’opossums, fruit du total opossum ban néo-zélandais! Les plages de sable gris où s’agite l’océan pacifique nous mènent jusqu’à Gisborne. Ville portuaire sur le déclin d’où se dégage pauvreté et abandon. Les Marae (salle de réunion des populations maories) sont nombreux, nous allons jetés à il à l’intérieur de l’un d’eaux : les sculptures de coquillages polis et les peintures décorent cette salle imposante.

Nous sommes au pallier d’une région vinicole nous allons faire une dégustation des vins qu’ils proposent : Chardonnay, Chenin blanc, Viognier et Gewürztraminer ,notre préférence va au Viognier, cépage que nous connaissons moins. Nous apercevons le Young Nick head qui est une pointe aride et abrupte qui se jette dans l’océan. Avant d’entrer dans la forêt Wharerata, qui alterne les parties en déforestation et celles ayant déjà subi ce sort et que l’on a replanté de jeunes plans. Nous faisons une petite halte à Wairoa au bord de la rivière avant de s’engouffrer dans une autre gorge pour trouver le lac Waikaremoana. Il fait nuit, et nous avançons difficilement à la recherche du camping gratuit du DOC nous arrivons finalement à celui qui est payant où nous restons pour la nuit.

Jeudi 16 mai lac Waikaremoana → Lac Tutira (bien, le vent l’emportera !)
Le camping est au bord du lac, nous déjeunons avec vue sur lui. Nous cherchons un endroit un peu plus isolé pour passer la matinée tranquillement à lire, jeter des cailloux dans l’eau, courir, Nous apprécions le silence (enfin quand on bâillonne les enfants !) du lac, un lac immense quelques cygnes et canards pour en troubler la surface, la nature dans ses plus beaux apparats.

Nous lui disons au revoir en empruntant une route qui le surplombe, longeant les falaises qui plongent dedans. Nos yeux se perdent ensuite dans un entremêlé de lignes verdoyantes et ondoyantes tout en longeant une rivière. Nos arrivons auprès du lac Tutira (une pensée pour Christelle et Fabien), magnifique, bordé d’arbres aux couleurs automnales et la lumière du soleil couchant. Nous allons faire une petite promenade familiale sur ses berges pour accompagner le soleil dans son sommeil.



precedent suite
les photos sont dans la Galerie photo

© 2012/2014 --- Ju, Béné, Kiara & Mal --- www.lespedalesdouces.fr
dernière version 13/01/2014
Voyage d’une famille dans le monde