Bali, Indonesie


Lundi 24 juin Jeudi 27 juin Amed
Amed est bordée de plages de galets ou de sable noir d’un côté et de l’autre côté de montagnes de végétation topicale. C’est un village très calme, peu de touristes à notre grande surprise. Les bateaux parsèment la plage ainsi que de curieuses installations pour produire du sel suivant un procédé complexe.

Amed est réputé pour la plongée et le snorkelling. A quelques kilomètres au nord se trouve l’épave d’un vaisseau américain de type Liberty. Ce bateau a été torpillé par un sous-marin japonnais pendant la deuxième guerre mondiale mais le capitaine a réussi à le faire échouer sur les côtes indonésiennes. Cette épave était conservée en mémoire des morts de la 2WW. Mais en 1963, une éruption a repoussé l’épave à la mer, ce qui fait que l’épave se trouve à moins de 50 mètres de la côte et la proue est à 2-3 mètres de profondeur. Nous nous y sommes rendus en scooter, impossible de le rater. La petite plage est blindée de plongeurs et de snorkelleurs et la localisation de l’épave se repère aux milliers de petites bulles qui éclatent à la surface ! Malgré la surpopulation de plongeurs, il est impressionnant de voir une épave avec les coraux multicolores qui l’ont recouverte et les poissons qui s’y cachent. Les poissons sont plus gros qu’à nusa Lembongan mais moins nombreux au mètre carré. Certains en petit groupe semblent monter la garde. Juste à côté d’Amed, Jemeluk est un autre spot de snorkelling qui peut se pratiquer de la plage. Nous nous mettons à l’eau au milieu des bateaux et partons la recherche des coraux et poissons 50 mètres plus loin, nous sommes au milieu d’une multitude de poissons aux couleurs vives qui s’alimentent, se cachent dans les coraux. C’est incroyable et toujours apaisant de découvrir ces trésors visuels si près du bord. Après cette baignade, nous rencontrons Anne, Bruno et Robin discussion sur la plage, qui s’enchaine avec un verre au warung puis le repas ensemble avec des interludes musicaux et de danse indonésienne (et de caricature théâtrale cette fois !), pendant que les enfants jouent, dansent, accaparent les musiciens une belle et agréable rencontre. Amed offre aussi de magnifiques vues sur le volcan Anung, au coucher du soleil les vues de la plage sont superbes. Notre grande fille a fêté ses 5 ans sur la plage d’Amed. Nous espérions fêter son anniversaire à la Balinaise mais lorsque nous demandons comment ils célèbrent ce jour spécial, la réponse est toujours la même : on ne le fête pas, pas de sous pour les cadeaux Nous le ferons donc plus ou moins à la française. Difficile de trouver des gâteaux comme l’on peut traditionnellement le faire en France. Sony m’emmène aux aurores au marché pour acheter une multitude de petits gâteaux aux couleurs criardes je trouve un assortiment de gâteaux roses sans aucune idée de leur goût surprise ! Le soir, Sony nous a préparé un ayam betutu, spécialité balinaise qui demande une longue cuisson du poulet dans des épices. Ils ont également préparé une couronne de fleurs pour Kiara. Les gâteaux en jettent mais le goût et la texture sont surprenants nous comprenons pourquoi ils ne mangent pas de dessert !



precedent suivant
les photos sont dans la Galerie photo

© 2012/2014 --- Ju, Béné, Kiara & Mal --- www.lespedalesdouces.fr
dernière version 13/01/2014
Voyage d’une famille dans le monde